Village des « longues jambes »

Village des « longues jambes »

Dans la vie quotidienne, des échasses aident les villageois de Quan Vinh (Nam Dinh) à gagner sa vie tandis qu’elles facilitent le déplacement des habitants du village de Jun (Gia Lai) dans la saison des inondations.
Village de Quan Vinh (Nam Dinh)
Pour les pêcheurs, des échasses ont été utilisées pour prendre des fruits de mer. Au fil du temps, en raison de la naissance des barques, des bateaux, elles sont abandonnées et n’apparaissent que dans certaines fêtes traditionnelles. Pourtant, à Quan Vinh (commune de Nghia Thang, district de Nghia Hung, province de Nam Dinh), le déplacement sur les échasses est encore maintenu et devient de plus en plus populaire.

pecheursArrivant à Quan Vinh, les touristes seront étonnés par les hommes de très haute taille. On se déplace facilement sur les échasses. Utilisé pour barboter dans la mer, elles mesurent donc au moins 1,5m, voire 3-4 m.
De « longues jambes » à Quan Vinh sont tout droites et fortes. Afin d’avoir les meilleures échasses, des troncs de bambou sont bien choisis, macérés dans l’étang pendant un an et puis suspendus dans la cuisine. La suie y adhère et quand on a des troncs bruns, de nouvelles échasses seront nées.

echasseEn voyant les pas légers sur les échasses, de nombreuses personnes pensent qu’il n’est pas trop difficile, mais en fait, il faut beaucoup de temps pour les pratiquer. Avant de pouvoir utiliser les échasses comme ses propres jambes, on doit passer une époque difficile. Les « longues jambes » sont non seulement des outils pour prendre des poissons, des crabes, des crevettes mais aussi un jeu traditionnel qui cache l’ancienne culture du village. Les villageois peuvent jouer au badminton, au football, croiser le fer, représenter des chants alternés… sur les jambes bizarres. Avec des pas flexibles dans la cour ou sur la plage, ils sont de vrais artistes.
Village de Jun (Gia Lai)
Contrairement aux habitants de Quan Vinh, les ethnies minoritaires des Hauts Plateaux utilisent les échasses pour éviter la saleté dans la saison des inondations. Pour les habitants du village de Jun (commune de Yang Bac, district de Dak Po, province de Gia Lai), les échasses sont considérées comme leurs deuxièmes jambes. Grâce aux « longues jambes », ils peuvent monter directement la maison sans utiliser l’escalier, passer des chemins pleins de boue, danser dans les fêtes…

junDans le petit village avec des maisons sur pilotis se cachant sous l’ombre des grands arbres, apparaissent les enfants s’exerçant aux échasses. Tombée mais toujours des rires, ils continuent la pratique et peu à peu, des pas deviennent plus rapides, plus légers. Au début, on marche, ensuite court et puis participe aux jeux.
Les échasses du village de Jun ne sont pas grandes comme celles de Quan Vinh mais plus difficiles et plus dangereuses. Pourtant, les « longues jambes » ne perdent pas leur souplesse.

Thuy Linh

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";