Vientiane

VientianeVientiane est souvent considérée comme le plus grand village d’Asie. La capitale de Vientiane est non seulement le symbole politique, économique, éducatif mais aussi l’incarnation des valeurs culturelles du Laos. Il s’agit une destination idéale pour les personnes qui veulent fuir la frénésie des grandes villes et chercher un lieu paisible.

C’est a première impression de n’importe touriste quand on arrive à Vientiane. A cette ville, même dans des heures de pointe, les véhicules roulent de façon clairsemée, il n’y a pas de bruit du klaxon ni de bousculade. 

Faire une visite autour de la ville, vous pouvez admirer l’Arc Patuxai, une reproduction de l’arc de Triomphe. Le Patuxai a été construit dans les années 60. En effet, vous aurez l’impression de revenir à Paris, tant l’avenue Lane Xang de Vientiane, qui débute à partir du Palais Présidentiel, ressemble aux Champs-Elysées. Quand la nuit tombe, le Patuxai porte une veste d’or grâce aux lampes de différentes couleurs.

Le Laos est réputé pour leurs pagodes et temples donc une visite de ces sites est indispensable. A Vientiane, Phra Keoest la deuxième pagode importante, juste après le That Luang. Entrant dans cette pagode, vous vous perdez dans un monde d’art car tous les œuvres sont bien gravés et les plus précieux sont sertis d’or. Les pagodes de Wat Sisaket, de Wat Ong Theu, de Wat Si Muang sont aussi de belles destinations à ne pas rater si vous voulez découvrir la culture du Laos.

A la fin de la rue de Lane Xang, apparaît Pha That Luang – le patrimoine mondial et le symbole du Laos. L’image de Pha That Luang est imprimée sur le papier monnaie et l’emblème national du pays. That Luang ou Pha That Luang est une tour (stupa) construite en 1566 et sertie d’or. Il s’agit la tour la plus grande et la plus belle du pays de millions d’éléphants. Chaque année, en novembre, une grande fête nationale a lieu : la fête de That Luang.

A Xieng Khuan, à 25km de Vientiane, c’est le parc des bouddhas. Le parc abrite plus de 200 statues de Bouddha et des personnalités dans l’Islam. Toutes les statues sont en bétonne et le plus remarquable est le bouddha s’appuyant sur le bras de 40m de longueur. En outre, il y a des statues d’homme, de génie, d’animal et de diable.

La soirée avec l’air agréable est un bon moment pour découvrir la capitale en tuktuk – un type de taxi à trois roues. Des marchés de nuit vous attireront avec des souvenirs typiques du Laos. Et n’oubliez pas de goûter de la bière laotienne et des plats grillés de ce pays, ce qui vous offrira une expérience inoubliable. 

Le Laotien n’aime pas la rivalité. On est content de ce qu’on a. Les habitants de ce pays vivent de façon sentimental, ils on peur de léser les autres, donc on presque ne voit aucune dispute dans la rue. Pour eux, le sentiment est le bien inestimable. Les Laotiens sont tous doux, honnêtes et naïfs. Vous sentirez toujours la chaleur du sentiment des habitants et serez accueilli par des sourires amicaux et l’hospitalité.

";