Phu Quoc

L’île de Phu Quoc, baignant dans le golf de Thaïlande, est la plus grande île du Vietnam. Phú Quốc connaît un développement touristique important facilité par sa liaison aérienne avec Hô Chi Minh City. Cette île joue un rôle crucial dans l’histoire du Viet Nam en servant de refuge au prince Nguyen Anh, le futur empereur Gia Long pendant la rébellion des Tay Son en 1771. C’est ici qu’il obtint le soutien du Français Pigneau de Behaine, qui lui permit de reconquérir le pays.

Aujourd’hui, le lieu devient une des destinations les plus attirantes au Vietnam. De nouveaux hôtels de qualité sortent de terre pour offrir le confort nécessaire à de longues journées de farniente sur les plages de sable blanc. Les îles voisines sont le royaume de la faune sous- marine pour le plus grand plaisir des plongeurs.

Phu Quoc

La nature sauvage couvre 65-70% de l’île et laisse apparaître des forêts primaires qui rendent l’air salubre et clair. Il s’agit le premier élément qui séduit les touristes aimant et respectant la nature. On sera surpris quand on a de « petites rencontres » avec des singes ou des scops en se marchant vers le nord de l’île.

Au milieu des forêts, il existe de beaux ruisseaux. Le ruisseau de Tranh et celui de Da Ban sont des plus célèbres. Ils serpentent sous l’ombre des grands arbres, traversent des ravines, apportent de l’eau aux villages et puis entrent dans la mer. Des grottes naturelles aux rives des ruisseaux stimulent la curiosité des touristes.

La plage de Phu Quoc avec du sable fin, la mer bleue, des coraux et des poissons de différentes couleurs est la raison pour laquelle l’île de Phu Quoc est nommée l’île émeraude. La plupart des plages ici restent sauvages. Parmi ces plages, celle de Dai fait partie des plages sauvages les plus belles du monde, selon BBC. La plage de Sao est aussi un bon choix avec la forme courbe comme la lune. Les touristes auront des impressions intéressantes après des promenades au long de la plage, sous le soleil et à côté de la mer.

Les calamars se pèchent de nuits ici. Afin d’attirer les bébêtes auprès des bateaux, les pécheurs utilisent de grosses lampes et éclairent ainsi l’eau. C’est un spectacle que de voir le soir ces myriades de bateaux éclairant l’eau en donnant l’impression qu’au large des côtes, il existe toute une métropole.

Les touristes peuvent découvrir la vie des habitants locaux en visitant l’ancien village des pêcheurs d’Ham Ninh. Ce village bien garde ses traits sauvages avec des maisons de fortune. Les métiers principaux des villageois sont : chercher des perles, prendre des concombres de mer et des crabes. Une fois qu’on admire l’aube et la nuit pleine de lune, on trouvera toute la beauté d’Ham Ninh.

";