Phnom Penh

Différente de la ville de Siem Reap paisible et douce, Phnom Penh est très animée, bruyante et poussiéreux sous les yeux des touristes. Etant connue comme la ville au croisement de trois fleuves (Tonlé Sap, Bassac et Mékong), Phnom Penh possède des paysages magnifiques du Cambodge.

Vous devriez commencer une journée à Phnom Penh avec un petit déjeuner à un des dizaines cafés au long du fleuve de Mékong. Prenez un café et respirer l’air salubre du matin, vous mieux comprendrez la vie des habitants locaux.

Bien qu’elle ne soit pas une ville spécialisée en tourisme, Phnom Penh a des sites touristiques qu’on ne peut pas rater quand arrivant à cette ville.

Le Palais Royal du Cambodge est construit en 1866. Il est habité par les rois, leur famille et des clients étrangers. Le Palais Royal, la Pagode d’argent et de nombreuses plantes d’agrément forment un ensemble d’architecture splendide qui devient le symbole du Cambodge.

Phnom Penh

Le musée national du Cambodge, situé au nord du Palais Royal de Phnom Penh, a été construit en 1917 selon le style traditionnel des Khmer. Il conserve une collection importante de l’art des Khmer du 4ème siècle au 13ème siècle avec des sculptures, des céramiques et des objets ethnographiques. Le musée possédant des statues bouddhistes et hindoues a aussi des fonctions religieuses.

Watt Phnom (autrement dit Pagode de Montagne ou Pagode de Dame Penh) fait partie des pagodes les plus importantes de Phnom Penh. Selon la légende, la naissance de Watt Phnom liait étroitement avec le commencement de la capitale. En 1372, la dame Penh a retiré un arbre flottant dans la rivière. Dans cet arbre-là, il y avait quatre statues bouddhistes. Elle a décidé de créer une colline (phnom) et de construire une petite pagode (watt) dans la région appelée aujourd’hui Watt Phnom.

Quand on parle du Cambodge, en particulier de Phnom Penh, on ne peut pas ignorer des lieux concernés au régime de Pol Pot : le musée du génocide de Tuol Sleng et Choeung Ek (Champ Mort). Le musée de Tuol Sleng avait été une école avant de devenir le centre de détention où plus de 15000 prisonniers étaient détendus. Les salles de classe du rez-chaussé e du premier étage étaient cloisonnées en petites cellules tandis que celles du deuxième étage étaient destinées à la détention commune. Grâce au reste de cette école, vous comprendrez la période douloureuse du Cambodge et de ses habitants.

Au pays des sourires, le moyen de transport principal du tourisme est le tuk tuk. Il s’agit un tricycle motorisé servant généralement de taxi. Des chauffeurs de tuk tuk seront votre guide touristique enthousiaste pendant votre visite à Phnom Penh.

Presque tous les marchés à cette ville a une zone de cuisine, vous donc pouvez aller au n’importe quel marché pour découvrir des plats cambodgiens. Des plats que vous devriez goûter sont : plats d’insectes, sauce de prohok, nouilles de riz ébouillantées au bœuf mariné et sauté de Nam Vang, bière d’Angkor, alcool de palmier à sucre, etc.

";