Guide de voyages

Voyage réussi est un voyage bien préparé donc nous vous donnerons ci- dessous quelques informations nécessaires et nos conseils qui pourraient être utiles pour vous.

Achat : Les sculptures en bois, en pierre, en bronze, la vannerie, les objets en argent, les cotonnades se trouvent facilement sur tous les marchés d’Indochine. Quelques “spécialités” : les marionnettes de bois à Hanoi, les objets en bois de cannelle ou de cocotier du delta du Mékong, les chapeaux coniques de Hué…
 
Boissons : Les boissons pendant les repas ne sont pas compris dans le programme durant tout au long votre séjour. Comptez de 1 à 2 dollars pour une bière locale ou pour une petite bouteille d’eau minérale, selon le standing du restaurant. On trouve parfois des vins australiens ou français mais leur prix reste élevé et la conservation laisse parfois à désirer. Le thé est omniprésent, souvent servi sous forme de thé vert. Les amateurs de café trouveront l’occasion de découvrir le café parfumé à la vanille.

Carte bancaire : Elles sont pratiques pour retirer de l’argent ou pour le paiement mais les frais sont élevés. De plus, les attentes et vérifications peuvent être longues. Par contre, les cartes de crédit sont souvent acceptées à titre de paiement dans les hôtels des grandes villes et dans certains magasins.

Douane : A l’arrivée au Vietnam, vous devrez remplir une déclaration de douane. Les modalités de contrôle se sont assouplies, ne perdez pas les formulaires de déclaration de devises et de marchandises remplies en entrant dans ces pays; ils vous seront demandés à votre départ. Les bagages et effets personnels sont exempts de taxes. Les touristes sont autorisés à faire entrer en quantités illimitées les devises étrangères, les bijoux et métaux précieux, à condition de les déclarer en détail.
Il est interdit d’amener au Vietnam les articles suivants: Armes, explosifs et objets inflammables, opium et autres narcotiques, des objets culturels inconvenants pour la société vietnamienne, les CD et les cassettes peuvent être confisqués pour vérification mais vous seront rendus après quelques jours…
A leur départ du Vietnam, les touristes peuvent ramener une quantité illimitée de souvenirs. Ceux achetés dans les magasins d’Etat sont exemptés de taxes. En revanche Pour tout achat d’antiquité, il vous sera réclamé une facture et surtout une autorisation de sortie de l’objet acquis.

Eau : L’eau du robinet est l’eau potable mais mal désinfectée donc il est vivement conseillé de boire de l’eau en bouteille. Evitez les glaçons en dehors des hôtels et restaurants. Sur tous les grands sites, vous trouverez des vendeurs d’eau minérale. Vérifiez que les bouteilles soient bien bouchées hermétiquement.

Electricité :  Le courant est du 220 vols et les prises sot identiques aux prises françaises donc c’est pas la peine de rammener un adapteur.

Heure : Par rapport à l’heure de la France métropolitaine, au Vietnam, + 6 heures en hiver et + 5 heures en été.      

Internet : La plupart des hôtels dans les grandes villes proposent maintenant un accès internet à partir de leurs centres d’affaires tandis que ceux qui ont été construits récemment ont souvent prévu une prise de connexion directement dans les chambres. Par ailleurs les cyber- cafés se multiplient dans toutes les villes. Le coût de connexion varie largement d’une ville à l’autre, y compris à l’intérieur du pays, mais il reste globalement assez onéreux.

Monaine locale : L’unité monétaire vietnamienne est le Dong. Il existe des pièces de monnaie de 500 à 5.000 Dongs. Les billets se présentent en coupures de de 500 000, 100 000, 50 000, 20 000, 10 000, 5 000, 2 000, 1 000, 500 dôngs. Il faut faire attention surtour sur la couleur des billets car ils sont similaire.
Les chèques de voyage et cartes de crédit (visa, master, eurocard, american express…) peuvent aussi être utilisés dans les banques, les bureaux de change et les bijouteries contre des dollars, des euros ou toute autre devise internationale.
Avant de quitter le Vietnam, les touristes peuvent changer les dongs qui leur restent dans les bureaux de change de l’aéroport.
Le taux de change est d’approximativement 1US$ = 20800 dongs, 1 euro= 27300 dongs. Il est relativement stable. Prévoyez des petites coupures en dôngs pour vos dépenses personnelles.

Pourbois : Ceux des chauffeurs et guides locaux ne sont pas inclus dans le prix du voyage. Le montant reste à votre appréciation.

La circulation : A quelques exceptions près, le réseau routier est généralement médiocre et insuffisant. La vitesse moyenne ne dépasse que rarement 40 km/ h sur les routes bitumées. Les chauffeurs locaux bénéficient d’une formation stricte et ont, dans l’ensemble, une solide expérience professionnelle. Pendant la mousson, les trajets par la route sont plus longs et l’accès à certains sites peut s’avérer difficile.

Sécurité : La sécurité au vietnam est considérée comme une des plus élevée du monde, il n’y a pas d’inquiétude de vol, de violence, d’escroquerie,mais il faut cepandant, comme partout dans le monde, faire attention dans les endroits sensibles comme les gares, les stations de bus, les marchés, les embarcadères, les discothèques… Eviter d’emporter des bijoux et laissez votre passeport, vos billets d’avion et valeurs au coffre de l’hôtel. Le mieux est de vous équiper de sacs bananes, de ceinture à doublure, de sacs à plusieurs poches.  Pensez aussi à faire des photocopies de votre passeport avant de partir.

Téléphone et Internet : Pour appeler la France, composez 0033 +  des neuf derniers chiffres de votre numéro. Exemple: 0033. 238330976. pour appeler le vietnam, composez 0084+ des neuf derniers chiffres de numéro:
Attention: Le prix des communications peut être prohibitif dans certains hôtels, la meilleur façon est d’aller à la poste ou vous pouvez acheter une carte sim vietnamvienne de ces deux grands opérateurs: Vietel, Mobiphone, vinaphone, S-phone. Quand au internet, vous trouvez facilement l’internet dans votre hôtel, ou les “ café internet au tarif modique” partour dans les villes.

Moyens de transports
Avion : Au Vietnam il y a deux grandes compagnies aériennes
Vietnam Airlinesest une compagnie d’Etat qui assure les vols domestiques tels que Hà nôi-Huê, Hà Nôi-Dà nang, Hà Nôi-Ho chi Minh-ville..Il y a tous les jours des vols qui relient les grandes villes.
Jetstar est une compagnie privée et récement fait les mêmes vols.
La majorité des lignes internationales desservant le Viêt Nam sont exploitées par Viêt Nam Airlines..

Bus : Le Vietnam est doté d’un réseau routier étendu comprenant des autoroutes nationales et provinciales, ainsi que des routes locales qui relient les provinces, les villes et les villages. Il existe des lignes de bus provinciales ou interprovinciales, dont les services sont améliorés de jour en jour. Il y a aussi des compagnies de taxis dans toutes les grandes villes ou provinces  Leurs tarifs ont tendance à baisser en raison de la concurrence. Dans les grandes villes comme Hà Noi et Ho Chi Minh-ville, il y a aussi des lignes de bus de ville qui desservent les rues principales. De plus il est possible de se déplacer en cyclo, bicyclette, moyens de transports très communs au Vietnam.

Train : Le chemin de fer du Vietnam a, depuis les années de Doi Moi (Renouveau), enregistré des changements très importants et des acquis considérables. Ces dernières années, grâce à la restructuration et à la réorganisation de la production, le service du chemin de fer du Vietnam qui était déficitaire est devenu aujourd’hui rentable. les 2.600 km du réseau ferroviaire vietnamien se déploient le long de la côte entre Ho Chi Minh-ville et Hà Noi et relient la capitale à d’autres région du Nord. La première rejoint le port maritime Hai Phong à l’Est. La deuxième dessert le Nord-est jusqu’à Lang Son, traverse la porte frontière chinoise pour aboutir à Namning. La troisième relie le Nord-ouest jusqu’à Lao Cai, avant de rejoindre Kunming en Chine.
Actuellement, le confort et la sécurité sont bons à bord des trains. Les trains express de le Réunification circulent entre Ho Chi Minh-ville et Hà Noi en ne faisant que quelques haltes. Des tableaux horaires sont disponibles dans la majorité des gares.
Les compartiments sont climatisés et les couchettes rembourrées se répartissent sur deux ou trois niveaux (soit, 4 lits ou 6 lits par compartiment fermé). Il y a une différence de tarif entre la 1e et la 2e classe.

Taxis : Dans les grandes villes, on trouve facilement des taxis qui disposent presque toujours de compteur. Ils peuvent être loués à la journée, il faut alors s’entendre avant sur un prix forfaitaire. Les organismes de tourisme peuvent également vous louer une voiture à l’heure ou à la journée. Le cyclo-pousse, mode traditionnel de déplacement en Asie du Sud- Est, tend à disparaître et les motos- taxis ont fait leur apparition. Dans tous les cas, il est préférable de garder sur soi une carte portant le nom et l’adresse de l’hôtel où vous résidez écrite dans la langue du pays.

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";