Femmes Dao rouges – des fleurs de la montagne du Nord-ouest

Femmes Dao rouges – des fleurs de la montagne du Nord-ouest

La création et l’habileté de la toilette des femmes Dao rouges se représentent à travers chaque maille, elles sont des fleurs s’épanouissant au milieu de la forêt du Nord-ouest.

FemmesQuand le printemps arrive sur tous les chemins et que des fleurs de pêcher commencent à s’ouvrir, des garçons et des filles de différents villages portent de nouveaux vêtements et sortent avec des amis. Visitant Sapa, Lao Cai pendant cette saison, les touristes seront surpris par l’image des femmes Dao rouges s’absorbant dans les motifs criards au bord de la rue.
Des femmes Dao rouges bien estiment leur toilette. Dès l’âge de 9 – 10 ans, des fillettes doivent apprendre des techniques de tissage et de couture de leurs mères. Et quand elles deviennent des filles souples, elles pourront faire de belles toilettes par eux – même.
Des Dao cultivent souvent du coton à la montagne et profitent de leur temps libre pour faire la couture. En janvier et février, ils sèment des grains. Quand des plantes donnent des fruits, ils récoltent des fruits de coton, les laissent dans l’eau chaud, puis les immergent dans l’eau froide, forment des fils et font des étoffes.

BroderieComme d’autres ethnies minoritaires, un ensemble de vêtements des Dao rouges comprend : turban, chapeau, habit, pantalon, ceinture et jambière. Un bel ensemble est le mariage de 5 couleurs de base.
La partie la plus importante de la toilette est le long habit bleu indigo ou noir. Des femmes Dao rouges ne portent pas de courts habits mais de longs habits. Le collet de la toilette est recouvert par de différents motifs colorés, des chaînes de perles de verre et des fils rouges.
La manche est aussi soigneusement décorée. Le rouge, le blanc et le jaune sont des couleurs principales utilisées pour cette partie. Outre le long habit, des femmes Dao portent encore un petit habit avec de nombreux motif sur la poitrine, le col et le dos. Une chaîne de boutons de fleur en argent est bordée sur l’habit. Des motifs sur la toilette sont souvent des sapins, des traces de la patte du tigre, des fleurs, des dents de scie… Tous s’associent de façon très harmonieuse.

SapaIl est facile de distinguer des femmes Dao rouges d’autres femmes Dao grâce à leur turban rouge à la tête. Des traces de la patte du tigre, des plantes pleines de fleurs, des motifs bizarres apportent au turban une attraction très typique. On le décore également par des fils rouges qui brandillent après chaque pas.
Quant à des jambières, des dents de scie les dominent. Des femmes les portent pour non seulement cacher des parties sans motif mais encore rendre l’ensemble plus attrayant.
Avec la patience, l’assiduité, des mains habiles et l’art d’utiliser des couleurs, des Dao rouges forment des vêtements séduisants et radieux comme des fleurs originales de la montagne du Nord-ouest.

Thuy Linh

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";