Champs de la Mort terrible au Cambodge

Champs de la Mort terrible au Cambodge

Le Royaume du Cambodge fait partie des nouveaux sites touristiques les plus attrayants du monde. Après plus de 25 ans d’isolation, le Cambodge a été ouvert aux touristes aux années 90 et le nombre de touristes arrivant à ce pays augmentent de plus en plus.

www.richard-seaman.comOutre des sites touristiques célèbres comme Angkor Wat, des sites culturels attrayants de Phnom Penh, de plages de Sihanoukville…, le Cambodge possède une autre destination séduisante pour les touristes curieux : champs de la mort de Choeung Ek.
Ces champs marquent des crimes de masse du régime Khmer rouge, surtout la tuerie des centaines de milliers de Cambodgiens. Différents des autres sites touristiques, les champs de la mort apportent aux touristes des sensations terribles. Ils sont obsédés par des scènes affreuses : des boîtes crâniennes, des tombes collectives, des os épars sur les passages…

ho chon tap theA 20 km de la capitale de Phnom Penh, la superficie des champs de la Mort est plus large que celle du site touristique mais les Cambodgiens veulent oublier le triste passé, donc ils n’excavent que certaines tombes collectives. Une sensation inexprimable en regardant des tombes nommées : « Tombe de 100 nouveau-nés et leur mères », « Tombe la plus nombreuse avec 450 cadavres », « Tombe de 166 personnes sans tête », « Tombe de 87 personnes sans bras ou jambe »…

so ngAu milieu des champs, le gouvernement cambodgien a construit un monument commémoratif contenant environ 8000 crânes humains. Sur les crânes, il reste des fissures causées par des haches, couteaux ou tranches d’arbre.
Plus de 30 ans sont passé, les Cambodgiens sont sortis du génocide de Pol Pot et ouvrent un nouveau page dans son histoire. Aujourd’hui, en visitant les champs de la mort, les touristes mieux comprendront une époque sombre du Cambodge.

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";