“Bourse des buffles” du Nord-Ouest

“Bourse des buffles” du Nord-Ouest

Comme le marché de Dong Xuan à Hanoï, le marché de Dong Ba à Huê ou le marché de Ben Thanh à Saigon, le marché de buffles de Can Cau est la fierté de Lao Cai.

ChoLe marché se réunit régulièrement le Samedi sur la pente de Can Chu Su, commune de Can Cau, district de Si Ma Cai, province de Lao Cai. Dès le matin, on se réunit : des habitants dans la région et aussi des Chinois.
Après le mois d’octobre, quand on a fini la récolte, presque tous les membres dans la famille vont au marché. Non seulement des adultes mais encore des enfants et des personnes âgés participent au marché, ce qui le rend peuplé comme une fête. Des participants dans le marché, hors des touristes étrangers en voyage au Vietnam et des backpackers, sont essentiellement des Mong et des Giay.
Le marché de Can Cau est divisé en trois zones dont la plus peuplée est la zone pour la vente des animaux domestiques. Des buffles sont les plus vendus dans ce marché donc il s’appelle le marché de buffles. Différent d’un marché bruyant avec des échanges et des tractations, les touristes arrivant à cette « bourse des buffles » n’entendent que des murmures.

Cho trauDes habitants montagneux sont naturels et sincères, ils donc ne demandent pas le prix exorbitant. Le vendeur et l’acheteur se parlent avec un volume suffisant. Avant de décider d’acheter un buffle, les acheteurs examinent soigneusement et méticuleusement des marchandises. Un bon buffle doit posséder de grands pieds, une épine dorsale forte, les deux cornes ouvrant largement et un ventre effilé.
Le prix des buffles change selon leur couleur (blanc ou noir), leur sexe, leur beauté et l’objectif d’utilisation (labour ou viande). Etant le plus grand marché de buffles, dans chaque jour de marché, près de cent buffles sont vendus.
Quand les échanges sont finis, on se réunit autour de la marmite de thang co (une spécialité du Nord-Ouest et mouille le verre d’alcool de Si. A la fin du jour de marché, les buffles suivent leur nouveau maître et arrivent à leur nouvelle maison.
Pas célèbre comme la zone de buffles, celle de produits agricoles et de est aussi appréciée par les touristes. Selon les habitants locaux, cette zone est essentiellement consacrée aux femmes car les hommes vont au marché de Can Cau pour les buffles et le thang co.

Vay doCette zone est colorée par de différentes couleurs des robes des Mong. Vous serez surpris par l’afféterie de chaque motif sur les robes car il faut une année pour une robe. En outre, les touristes sont attirés par de beaux bijoux : colliers, bracelets, anneaux…
La zone de cuisine est aussi très charmante avec de nombreux plats délicieux. Outre le thang co et l’alcool de maïs, il y a des nouilles, des gâteaux noirs mangés avec du porc bouilli, des gâteaux de maïs, de manioc…
Comme d’autres marchés, le marché de Can Cau est l’occasion de rencontrer pour les jeunes qui y arrivent pour faire des échanges. Le marché est donc non seulement le lieu de commerce mais encore une culture originale du Nord-Ouest.

Thuy Linh

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";