Beauté sauvage de la lande d’herbes de Bu Lach

Beauté sauvage de la lande d’herbes de Bu Lach

Située à la province de Binh Phuoc, la lande d’herbes de Bu Lach est une destination idéale pour les touristes qui cherchent une atmosphère salubre pour les premiers jours du printemps.

lacSur la route nationale 14 vers les Hauts Plateaux, les touristes peuvent consacrer du temps à la visite de la lande de Bu Lach pour courir sur le tapis d’herbes vertes ou se plonger dans une espace agréable. Si on aime la pêche, le lac tranquille lui apportera des moments calmes et paisibles.
Etant un ensemble de près de 20 landes d’herbes, avec une superficie d’environ 500 hectares, la lande de Bu Lach est bien dotée par la nature : une beauté magnifique et une culture diverse de différentes ethnies minoritaires (M’Nong, S’Tieng, Ma…). Tous forment un paysage original et sauvage.
Beauté sauvage de Bu Lach
Entrant dans la zone de Bu Lach, les touristes seront étonnés par la verdure des landes d’herbes qui s’étendent jusqu’à l’horizon. Des herbes grandissent à 4-5 cm, puis se fanent et seront remplacées par une nouvelle couche d’herbes, ce qui forme de beaux tapis verts et jaunes très attrayants.
Continuant des pas sur la lande, apparaît devant les touristes un lac souple. La surface du lac ressemble à un miroir géant, vert et tranquille dans le vent léger. L’eau du lac provient de petites sources de la forêt et d’autres lacs, donc le volume d’eau du lac est toujours assuré. Dans les nuits de pleine lune, des M’Nong dans la région se réunissent souvent pour chasser des poissons. Avec des torches électriques, les poissons sont facilement séduisants. Après des heures de travail, un feu est allumé et une petite fête est organisée. On grille des poissons et danse sous la lune, dans la nuit sans la lumière électronique.

landeLa lande est entourée de forêts primaires avec de grands arbres. Marchant sur les sentiers au cœur de la jungle, les touristes sentiront fortement le froid de l’hiver. Sous des rayons de soleil à midi, la fraîcheur de la forêt – « climatiseur de la nature » leur apportera des moments agréables.
Le soleil se couche lentement, des buffles commencent à renter à leur étable. Avec des paysages poétiques, la lande d’herbes de Bu Lach sera une destination intéressante pour les touristes aimant la beauté sauvage.
Culture des habitants locaux
Le nom « Bu Lach » est à l’origine de la langue locale des M’Nong. Il s’agit des personnes simples, douces et amicales. Ils préfèrent des produits naturels comme des pousses du rotang et des poissons de la source.
Les pousses du rotang sont très rares car on ne peut les trouver que dans la jungle. Ces pousses sont caractérisées par la saveur amère mais deviennent plus douces quand on les bien mâche. Les habitants locaux les utilisent pour les soupes ou les mangent avec du sel.

maisons sur pilotisLe matin de la dimanche, les habitants M’Nong arrivant bruyamment à la maison de rites dans les vêtements criards sont des traits typiques du plateau. Si la visite des touristes arrivent coïncide avec le mariage des M’Nong, ils auront la chance de participer à une fête originale : poignarder le buffle. Un grand buffle sera bien attaché au pieu, un chef du village utilise un couteau traditionnel pour sabrer les pattes du buffle jusqu’à sa mort, et puis les villageois auront un repas copieux. Après le repas, le maître offre certaines pièces de bonne viande aux personnes respectueuses.
La lande d’herbes de Bu Lach est vraiment une espace culturelle originale, des paysages aux habitants. De nouvelles choses à ce lieu seront des expériences inoubliables pour les touristes.

Hoa Nguyen

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress
  • Disqus

0 Comments

Leave A Reply





";